Sauna sec ou humide

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Chaque expérience de sauna peut être différente suivant le type choisi. Les saunas traditionnels disposent de caractéristiques spécifiques.

Parmi elles, se trouvent la pratique en milieu sec ou en milieu humide, chacune d’entre elles n’offrant pas les mêmes sensations et ressentis. Nous faisons le point.

Caractéristiques d’un sauna sec

Le sauna sec est la forme traditionnelle du sauna finlandais. Il se pratique sans verser d’eau sur les pierres volcaniques chaudes.

La pratique se différencie du sauna humide par :

  • Une température très élevée, comprise entre 80 et 110° C.
  • Une atmosphère très sèche.
  • Un niveau d’humidité compris entre 3 et 12 % en raison de l’absence d’arrosage des pierres et donc de vapeur.

Ce type de sauna est particulièrement recommandé pour :

  • éprouver une sensation de chaleur intense ;
  • accélérer le processus de sudation et ainsi l’élimination des toxines tout en purifiant la peau et assouplissant les muscles.

Sauna sec : quelle différence avec un sauna humide ?

Lors d’une séance en sauna humide, à la différence du sauna sec, des louches d’eau sont versées sur des pierres brûlantes. Cette technique permet ainsi :

  • de générer de la vapeur en quantité plus ou moins importante à intervalles réguliers conduisant à une température se situant entre 70 et 90°C ;
  • d’obtenir un taux d'humidité plus élevé qu’en milieu sec compris entre 10 à 25 %.

Ce mode de sauna est conseillé si l’on souhaite :

  • Vivre une expérience proche de celle d’un hammam dont la chaleur et le taux d’humidité sont proches de ceux d’un sauna humide.
  • Faire découvrir les bienfaits d’une séance aux enfants ou aux personnes encore non initiées.

 

Bienfaits du sauna humide ou sec

L’élément essentiel d’un sauna sec ou humide est la chaleur. En effet, c'est elle qui permet de :

  • favoriser la détente ;
  • éliminer les tensions mentales et physiques ;
  • soulager le stress et la fatigue ;
  • améliorer la peau et notamment l’aspect de la cellulite.

De plus, la chaleur favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. Le sauna est ainsi déconseillé aux personnes souffrant d'insuffisance veineuse ou rénale, d’épilepsie, de troubles cardiaques et maladies cardiovasculaires, d’asthme.

Enfin, afin de retirer tous les bienfaits d’une séance, il convient :

  • De ne pas consommer d’alcool, de médicaments ou de drogue avant de se rendre au sauna.
  • De demeurer à l’écoute de son corps.
  • De respecter les règles du rituel.
  • De sortir du sauna à la moindre sensation désagréable.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider