Les dangers du sauna infrarouge

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Le sauna infrarouge, originaire du Japon, est de plus en plus utilisé dans les instituts de beauté, mais aussi chez les particuliers. Sa facilité d'installation et sa faible consommation énergétique en séduisent plus d’un. Pourtant, les rayonnements infrarouges provoquent une certaine méfiance chez les utilisateurs de sauna à cause des ondes qu'ils produisent. Alors, le sauna infrarouge est-il dangereux ? On vous répond tout de suite dans cet article !

Sauna infrarouge dangereux : les propriétés des rayons

Tandis que le sauna traditionnel chauffe l’air ambiant, les rayons infrarouges réchauffent uniquement le corps, sans augmenter excessivement la température de la cabine. En effet, on constate jusqu’à 90ºC à l’intérieur d’un sauna traditionnel pour seulement 50ºC dans une cabine infrarouge.

Dans le sauna infrarouge, le poêle du sauna traditionnel est remplacé par des panneaux chauffants infrarouges, installés dans la paroi à des endroits stratégiques.

Les rayonnements infrarouges utilisés dans les saunas, également appelés « infrarouges lointains », sont de type C. Leur pénétration dans l’organisme ne dépasse pas les 4 mm, provoquant donc un réchauffement de la partie superficielle du corps, sans aucune atteinte à l’organisme. Depuis plus d’un siècle, des médecins japonais et américains en particulier, s’intéressent aux effets du rayonnement infrarouge sur la santé.

Les atouts du sauna infrarouge

Les défenseurs du sauna infrarouge avancent plusieurs arguments en sa faveur :

  • La température à l'intérieur d’un sauna infrarouge est nettement inférieure à celle d’un sauna traditionnel. Ainsi, les personnes d’un âge avancé ou les enfants peuvent utiliser ce type de cabine. Nombreux sont ceux qui, privés de sauna pour cause de chaleur trop élevée, vont pouvoir entrer dans une cabine infrarouge.
  • La transpiration serait 3 à 4 fois supérieure à celle générée par une séance de sauna traditionnel. Ainsi, l’élimination des toxines est encore plus efficace qu'avec un sauna traditionnel. En outre, la sudation provoquée permettrait une consommation calorique égale à celle provoquée lors d’un jogging.
  • Des études menées au Japon et aux États-Unis, en particulier par la NASA, prouvent que les rayons infrarouges ont une action bénéfique sur de nombreuses maladies dermatologiques mais aussi articulaires.

 

Les risques potentiels du sauna infrarouge

Les détracteurs du sauna infrarouge avancent plusieurs arguments contre son utilisation :

  • L’exposition à des ondes, quelles qu’elles soient, est potentiellement dangereuse.
  • Il aurait tendance à provoquer une sécheresse de l’épiderme et du cuir cheveu.
  • Il serait irritant pour les voies respiratoires.

Les précautions à prendre avant d'utiliser un sauna infrarouge

En bref, il semblerait que le sauna infrarouge ne soit pas aussi dangereux que le prétendent ses opposants. Il s’agit surtout de points de divergences dans la méthode. En effet, le sauna traditionnel nous vient des pays scandinaves, alors que le sauna infrarouge va chercher ses origines au Japon.

Dans tous les cas, l’usage du sauna infrarouge nécessite de bien en connaître le fonctionnement et les risques potentiels. Il est contre-indiqué dans certains cas comme la grossesse, l’hémophilie ou le port d’implants par exemple. Si une douleur ou une aggravation de l'état de santé intervient après une séance de sauna, il est fortement conseillé de consulter son médecin.

Pour en savoir plus :

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider