Sauna : quel entretien ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Pour prolonger au maximum la durée de vie d'un sauna, il existe des gestes essentiels à répéter après chaque séance de sauna. Un entretien régulier est en effet nécessaire.

Sauna : un entretien contre l'humidité

Sauna en bois lambris classique à poêle traditionnel

Après une séance, le sauna est un lieu chargé d'humidité.

Pour conserver les boiseries du sauna en bon état, il est indispensable de lutter conter cette humidité.

Si l'entretien n'est pas assez régulier, les risques sont :

  • le développement de moisissures et de champignons,
  • le développement de bactéries mauvaises pour la santé.

À terme, les utilisateurs peuvent par exemple contracter des dermatoses.

5 gestes pour l'entretien du sauna

Voici les étapes d'entretien que nous vous conseillons après chaque séance à l'intérieur de votre sauna :

  • laisser la porte ouverte jusqu'à la prochaine séance pour une ventilation optimale,
  • nettoyer les meubles et cloisons à l'aide d'une éponge plongée dans de l'eau chaude légèrement javellisée,
  • brosser légèrement de temps en temps les endroits où les tâches sont un peu plus coriaces (angles...),
  • si le sol est composé de claies ou caillebotis : les relever verticalement pour les faire sécher,
  • une fois que le sauna n'est plus chaud, passer une serpillière au sol : cela permet de nettoyer les dépôts du type sels (transpiration) et peaux mortes.

Il est également conseillé d'appliquer dès la première utilisation de votre sauna un traitement protecteur sur le bois : huile pour sauna, huiles essentielles ou encore vernis pour le sol.

On peut traiter régulièrement le bois à l'aide d'huiles essentielles afin de le nourrir et de lui redonner une belle teinte.

 

 

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels du sauna. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Ces pros peuvent vous aider